Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les souvenirs

Les-souvenirs.jpg

 

 

 

 

4ème de couverture
Je voulais dire à mon grand-père que je l'aimais, mais je n'y suis pas parvenu. J'ai si souvent été en retard sur les mots que j'aurais voulu dire. Je ne pourrai jamais faire marche arrière vers cette tendresse. Sauf peut-être avec l'écrit, maintenant. Je peux le lui dire, là.
 

David Foenkinos nous offre ici une méditation sensible sur la vieillesse et les maisons de retraite, la difficulté de comprendre ses parents, l'amour conjugal, le désir de créer et la beauté du hasard, au fil d'une histoire simple, racontée avec délicatesse, humour, et un art maîtrisé des formules singulières ou poétiques. 

Après lecture
A mon avis le meilleur Foenkinos, même si j'avais beaucoup aimé Le potentiel érotique de ma femme, Nos séparations ou La délicatesse. J'ai retrouvé dans cet ouvrage la sensibilité de l'auteur, sa délicatesse dans la manière de dire les choses, son humour si particulier et ravageur. Et le sujet traité lui convient particulièrement bien, peut-être parce que l'on sent le vécu. Finalement, le livre que j'ai le moins aimé de Foenkinos reste la délicatesse, et ce malgré le fait qu'il ait été encensé par beaucoup de lecteurs.

 

Malika 31/10/2012 08:35

Je suis bien d'accord c'est l'un de ses meilleurs romans, j'avais également beaucoup aimé "Lennon".

Pat 28/10/2012 15:27

Foenkinos est un auteur que j'aime bcp !!!